Bande Dessinée  

 

TRoll BD copie"A furore Normannorum, libera nos Domine". Telle fut, pendant des années, la prière des populations côtières et riveraines de France, d’Espagne et d’Italie. Pour sa 7ème édition, Trolls & Légendes est fière d’accueillir de ces nobles contrées, en passant par la Volga, plus de 40 dessinateurs venant célébrer, durant 3 jours, ces fiers et nobles hommes du Nord et leurs légendes ! La fantasy créatrice des Vikings s’inspire des chefs d’œuvre du Midi, ils rapportent du Sud et de l’Ouest de l’Europe des idées neuves. Leur monde chanté par les Skaldes est peuplé de la magie de Thor et Odin. Il côtoie les nains, les trolls et les elfes de nos dessinateurs. Venez  dès le jour de Freyja les fixer sur les pages blanches de vos albums favoris. A l’encre ou au crayon, en couleurs ou en noir et blanc, vous repartirez avec un cadeau indélébile."Qui Dominatur in furore Normannorum nos Domine"...

 

Pour connaître les jours de présence des invités, consultez la rubrique plan et horaires.  

 

 

Focus sur nos auteurs belges et sur des talents ibériques

Répartis sur les 3 jours, des auteurs bien de chez nous, tant connus qu’à connaître, vous surprendront par leur talent. Olivier Grenson, Jérémy, Benn, Louise Joor, David Boriau pour ne citer qu’eux, vous accorderont tout leur temps pour vous faire passer un moment inoubliable.

Un focus particulier est mis sur les auteurs espagnols et ce en collaboration avec le AC/E (Accion Cultural Espagnola). Kyko Duarte, Jesus Hervas, José Luis Munuera et Francis Porcel défendront la culture de leurs belles contrées.

 

Par Thor et Odin !

Cette édition n’aurait pu se faire sans « Thorgal » et ses différents mondes. Ainsi, Roman Surzhenko dessinera les femmes vikings les plus belles de toutes les légendes du Nord : Louve et Kriss de Valnor, rien de moins.

Emmanuel Michalak et Pierre-Denis Goux viendront respectivement représenter leur monde viking dans leur saga phare « Aslak » et « Mjöllnir ».

Trollen en Legenden

Nos compatriotes du Nord, le nôtre :-), ne seront pas oubliés. En effet, notre partenaire « la librairie Bédébile » proposera différentes séries dans la langue de Vondel.

De plus, Fabio Bono viendra signer « De Rode Ridder », série mythique en pays batave. Il a repris le flambeau avec toujours le même succès après 250 tomes parus.

 

 

 

Invités d'honneur en BD

Christophe Arleston (f) 

Christophe Arleston (ou Scotch Arleston)  est un scénariste de bande dessinée né à Aix-en-Provence le 14 août 1963.
Après une enfance partagée entre Madagascar et Mâcon, il revient à Aix-en-Provence en 1981, l'année de son baccalauréat scientifique. Après un passage par la faculté de sciences économiques, il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille dont il sort diplômé en 1987. Il travaille alors comme journaliste et homme de communication, se partageant entre Paris et Aix-en-Provence. Il commence sa carrière d’auteur alors qu'il est encore étudiant puis pendant son service militaire. Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad Boudjellal, qui vient de créer les Editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell.

C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue : Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate. En quelques semaines, l'album se positionne dans les meilleures ventes. Il s’agit d’un des plus gros succès commerciaux de Soleil, dont l’activité prend alors de l’ampleur. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.Il a vendu à ce jour plus de quatorze millions d’albums de bandedessinée, dont huit sur la seule série Lanfeust.

En 1997, Arleston lance Trolls de Troy, une série dérivée de Lanfeust. Il recevra notamment le prix du meilleur scénario en 1998 à Chamb2ry pour le deuxième tome de cette série, ainsi que deux fois le prix du meilleur album jeunesse au festival d’Angoulême (1998, 2002). Il obtient une troisième fois ce même prix avec Lanfeust de Troy en 2000.En août 1997, il crée le Gottferdom Studio avec Didier Tarquin, Dominique Latil et Philippe Pellet. Cet atelier de créateurs situé au cœur d’Aix en Provence devient rapidement un creuset de jeunes auteurs, dont plusieurs sont devenus par la suite des noms reconnus dans le milieu de la bande dessinée.

En 1998, il utilise la structure du studio pour créer Lanfeust Mag, un mensuel qui a fêté à l'été 2016 son numéro 200, dont il est toujours rédacteur en chef. Il s’agit d’un magazine axé sur la fantasy et la science-fiction qui prépublie sous forme de feuilletons différentes séries des Editions Soleil. La ligne éditoriale recense également des news décalées, des gags inédits, des histoires courtes, des nouvelles, etc. Lanfeust Mag est avant tout un outil promotionnel pour l’éditeur, dans la même lignée que Spirou ou Tchô !. Le magazine est rapidement un succès dans un paysage où la presse de bandes dessinée demeure moribonde. Depuis le retrait de Mourad Boudjellal et le rachat de Soleil par Guy Delcourt, Lanfeust Mag a conservé sa ligne éditoriale, incluant des séries Delcourt dans ses prépublications.En 2007, il est membre fondateur du Groupement Bande Dessinée du SNAC (Syndicat National des Auteurs et Compositeurs) et s'implique depuis régulièrement dans les combats du syndicat pour la défense des auteurs.
arleston2Scénariste prolifique, Christophe Arleston multiplie les créations dans des styles différents, de la fantasy au polar, de la science-fiction à l’historique en passant par la saga familialo-cullinaire, avec généralement l’humour comme fil conducteur. Mais ses plus gros succès commerciaux étant dans le domaine de la Fantasy, c'est cette image qui lui est toujours le plus immédiatement associée.
En 2011, il signe pour la première fois un scénario de BD de son vrai nom, Christophe Pelinq. Il s'agit du premier album de la série  Chimère(s) 1887. Un ouvrage très différent de ses productions habituelles puisqu'il ne contient pas d'humour et traite durement du destin d'une jeune fille vendue à une maison close à l'âge de 13 ans. Cette régénération créative reçoit un très bon accueil du public.
En 2016, les éditions ActuSF publient son premier roman, Le Souper des maléfices, un récit de fantasy teinté d'humour.

Son œuvre compte à ce jour plus de 170 ouvrages.

Pour la 1ère fois, Christophe Arleston nous fait l’honneur de fouler le sol de Trolls & Légendes.

 

  

 

Jean-Luc Istin (f) 

Jean-Luc Istin nait le 1 août 1970 à Pontivy dans le Morbihan.
En novembre 1997, sa première publication en tant que scénariste-dessinateur se fait au sein d’un collectif "BD-Clip" édité par Zone créative. Il crée alors 4 pages. En 1999, il s’implique en tant qu’auteur et directeur de collection chez Nucléa. C’est à cette époque qu’il crée Merlin, dessiné par Eric Lambert et Aleph avec DIM-D. 

Il décide de travailler ensuite pour les éditions Soleil où il reprend la série Merlin, et écrit alors Le Seigneur d’Ombre que dessine Dim-D. Jean-Luc Istin dessine également Les Brumes d'Asceltis sur un scénario de Nicolas Jarry. De son intérêt et de son attachement pour la Bretagne, il a l’idée de créer un collectif de contes bretons qu’il baptise Les Contes du Korrigan. Pour cela il fait appel à son ami Erwan Lebreton qui prend en charge le scénario. Suite au succès de cette série, Jean-Luc Istin va imaginer une collection Soleil Celtic qu’il propose à Mourad Boudjellal. Ce dernier accepte et c’est le début d’une aventure qui regroupe aujourd’hui pas moins de 17 titres. 

Dans cette collection, il est également parfois auteur comme pour Le Sang du Dragon, Les Contes de l'Ankou, Les Druides, Le Grimoire de Féerie, Merlin, la Quête de l'Épée.
En 2013, il crée avec Nicolas Jarry, la série concept Elfes, 5 races, 5 scénaristes, 5 dessinateurs, 1 seul univers. Viennent ensuite les séries Les Maîtres inquisiteurs et Nains.

Jean-Luc Istin est aujourd’hui un auteur à multiples casquettes dont les séries se poursuivent, un  artisan du 9ème art. Il est un de nos invités d'honneur pour cette 7ème édition du festival. 

A Trolls & Légendes, il sera accompagné de son épouse Laurence qui est coloriste.

 

 

Invités 

Audrey Alwett (f) 

Née en 1982 dans l'agglomération parisienne, Audrey Alwett développe son goût pour la fiction dès l’école primaire, en écrivant des contes de fées pour faire rire ses petits frères. Elle effectue ses études à Nantes. En parallèle, elle devient lectrice pour diverses maisons d’édition et écrit pour la presse régionale. Mais les premières publications qui lui importent seront surtout des nouvelles et une préface.

C’est grâce à Lanfeust Mag qu’elle rejoint le monde de la bande dessinée, en scénarisant trois histoires courtes. Elle rallie le Gottferdom Studio en septembre 2007 pour faire du scénario son activité à plein temps. SinBad, coscénarisé avec Arleston et dessiné par Pierre Alary, est son premier titre.

Audrey Alwett a écrit depuis de nombreux autres albums avec des séries comme Princesse Sara, La Danseuse Papillon ou Triskell. Elle totalise à ce jour plus de 30 albums en tant que scénariste. Elle est également directrice de collection aux Éditions Soleil (Collection Strawberry).

D’abord très présente dans la BD, Audrey écrit maintenant des romans, essentiellement de fantasy. Le premier d’entre eux s’intitule Les Poisons de Katharz et pose les bases d’un univers plein d’humour, de tensions et d’humanisme. Ce roman parait en 2015 au sein du Label Bad Wolf, premier label d’auteurs entièrement indépendants, qui regroupe également les plumes de Christophe Arleston, Isabelle Bauthian ou encore Alex Evans. En 2016, Audrey Alwett signe un partenariat avec les éditions ActuSF pour y exporter le label.

En parallèle de son activité d’auteur, Audrey siège depuis 2015 à la Commission de Contrôle des publications destinées à la jeunesse. Elle est également très présente dans son syndicat, le SNAC (Syndicat National des Auteurs Compositeurs).

  

 

Nicolas Bara (f) 

Né le 18 avril 1978 à Bron dans la banlieue lyonnaise, Nicolas ressent dès son enfance une vocation pour le dessin et réalise des bandes dessinées dès l'âge de 8 ans. Après un Brevet de technicien Dessinateur Maquettiste, il intègre l'école Émile Cohl, spécialisée en dessin pour apprendre son futur métier et s'intéresse au dessin animé et à l'illustration. Lors de sa dernière année d'étude, alors qu'il a délaissé un peu la B.D, un scénariste remarque ses dessins dans les couloirs de l'école et lui propose un scénario. Se lançant dans l'aventure, il réalise 5 planches. Joyeuses retrouvailles, même si le scénario est loin de son univers.
De nouveau convaincu que la BD est sa vocation il débarque sans complexe au festival d'Angoulême avec ses planches sous le bras et démarche les éditeurs. Il se fait d'abord remarquer par Glénat, puis rencontre le dessinateur Eric Stalner, qui lui présentera son scénariste Pierre Boisserie, et lui crée un scénario dans un climat en accord avec son expression graphique. Quelques mois plus tard, après l'obtention de son diplôme de dessinateur concepteur option BD (juin 2001), ils signent chez Dargaud pour Le chant des Malpas.
Parallèlement à la BD, il réalise des décors et personnages pour des sociétés de jeux vidéo. Il fait également des illustrations et quelques couvertures pour d'autres sociétés. Actuellement, il se consacre uniquement à la BD.

Son nouvel album Le Concile des arbres est paru fin avril 2016. Toujours en collaboration avec Pierre Boisserie et chez Dargaud, le récit se déroule  dans une ambiance encore plus proche de ce qu'il désire avec notamment des influences de Tim Burton, son réalisateur de référence et plus particulièrement Sleepy Hollow.

  

Benn (b) 

Benn aborde la BD en 1969 en signant ses premiers dessins pour le journal Ons Volske - Junior. Entre-temps, il suit des cours de Fusains  et de Gravure à l'académie des Beaux-Arts de Bruxelles.  A partir de 1975, il dessine Les Aventures de Tom Applepie aux Editions Curiosity. En 1982, il passe chez Spirou où il s'associe avec Desberg pour créer le personnage Mic Mac Adam, série d'ambiance dans une Angleterre Victorienne aux Frontières du Surnaturel (5 albums). En 2001, Benn continue la série chez Dargaud sur un scénario de  Luc Brunschwig, sous le titre Les Nouvelles aventures de Mic Mac Adam (5 albums, de 2001 à 2007). En 1986, il bifurque vers les Editions Glénat pour adapter un roman policier de Pierre Siniac Monsieur Cauchemar. Il réalise ensuite, entre 1987 et 1990,  toujours pour les Editions Glénat, un roman BD en 2 tomes, Elmer et Moi, la vie d'un ventriloque et sa poupée dans un univers interlope et équivoque des cabarets d'avant-guerre.
Septembre 1992, il crée une nouvelle série Woogee, aux Editions Dargaud,  où les histoires auront comme toile de fond la métropole Hollywoodienne.  En 2010, il publie le premier tome de Valentine Pitié, racontant l'histoire d'une jeune orpheline. Un deuxième tome sort en 2011.
En 2015, paraît le premier tome d'une trilogie : Le Magicien de Whitechapel, où comment un auteur sensible revisite le classique de Faust... Le 3ème et dernier tome est paru en janvier 2016.  Sous le trait délicat de Benn, dans une ambiance noire, le dernier numéro de magie du héros surprendra les spectateurs !

 

 

 

Stéphane Bileau (f)

Plongé dans le monde des bulles dès sa plus tendre enfance par un papa féru de BD, il n’en faut pas plus au petit Stéphane pour se mettre au dessin. A 8 ans, le voilà "meilleur dessinateur de sa classe" et même s’il envisage de devenir vétérinaire, il s’imaginerait bien en dessinateur de BD. Finalement, les résultats scolaires ne suivant pas, il s’occupe d’illustrer les tables des salles de cours.
Sa véritable décision de devenir dessinateur professionnel lui vient à 18 ans, lors de sa dernière année au lycée. L’été qui suivra est marqué par deux rencontres importantes, celle de Colin Wilson et de François Cortegianni. Ce dernier va lui faire faire ses toutes premières planches. Des conseils avisés qui vont lui permettre de progresser très rapidement. Il poursuit des études d’Art Plastique à Aix-en-Provence et après avoir passé son DEUG, il se rend à l’atelier Gottferdom avec ses premières planches de La Balade de Léon (1 tome paru chez Soleil). Son aventure BD se poursuit avec la parution des Contes de Brocéliande, La quête du Graall et  l’excellente série Elfes dont Stéphane dessine les tomes  3, 8 et 13.

Vous serez enchanté de rencontrer d’autres dessinateurs de cette série à Trolls & Légendes.

      

 

Fabio Bono (it) 

Fabio Bono est né à Sanremo le 6 Avril 1971.
Après le Bac Scientifique, il fréquente, à Milan, la "Scuola del Fumetto” (Ecole des Bandes Dessinées) qu’il termine avec mention. Il trouve tout de suite un emploi comme illustrateur et réalise de nombreuses couvertures pour des magazines jeunesses, des livres de contes et des calendriers. En 1993, il reçoit un prix au Salon International de l’Humour de Bordighera. Dès 1994, il commence diverses collaborations. Avec le scénariste Gino Udina, il crée en 2000, deux séries de bandes dessinées The Kingdom et Tao. Dès 2005, il travaille sur les livres de la série Tea Stilton, la sœur du célèbre Geronimo Stilton, aux Edizioni Piemme.
Fabio est alors fasciné par le monde de l’édition française. Dès 2006, il encre les planches de la série Watch (à partir de l’épisode 2 de la Mission 1) et Les Cercles d’Akamoth (tome 4) pour les Éditions Delcourt. En octobre de 2009, les Editions Soleil publie sa premier bande dessinée en français : Confessions d'un Templier sur un  scénario de Bruno Falba (trois tomes).
En janvier 2011, il publie chez Glénat sa deuxième série : Cathares, toujours avec Bruno Falba (trois tome).
En 2013, il entre dans la collection "Explora" (toujours chez Glénat) où il dessine le diptyque Marco Polo (2013-2014) et successivement Darwin (2015-2016). Pendant cette expérience, il collabore avec les scénaristes Eric Adam, Didier Convard et Christian Clot.
En 2015, il rencontre des responsables de la Maison d’Édition belge WPG/Standaard Uitgeverij et, après un an de négociations et de  travail, en 2016, il devient le quatrième dessinateur  officiel dans l'histoire de De Rode Ridder (le Chevalier Rouge), en commençant au numéro commémoratif 250.
A Trolls & Légendes, les bédéphiles néerlandophones ne seront donc pas oubliés !

 

Jean-Paul Bordier (f) 

Jean-Paul Bordier ayant grandi au milieu d'une bande de cinq grands frères et sœurs, ils se sont très vite dépatouillés gentiment du petit frère à l'aide de feuilles, de feutres et de crayons. Depuis, ces ustensiles ne l'ont pas quitté! Il a grandi au milieu des piles d'Astérix, de Picsou magazine et de Tintin.
Le garçon vieillissant, il découvre d'autres univers, des auteurs comme Tolkien, Miyazaki, Loisel, Howe et bien d'autres...
Après cinq années d'études en ébénisterie, il se lance enfin dans une formation de trois ans en école d'art à Nantes. Deux semaines après l'examen, Jean-Luc Istin le repère en passant sur son blog et lui propose une collaboration avec Thierry Gloris sur la série  Souvenirs d'un elficologue, c'est le début d'un travail acharné!
Depuis 2013, Jean-Paul a mis son talent au profit des excellentes séries Elfes, Nains, et Les maîtres inquisiteurs en dessinant les tomes 4 de chacune d’elles.

  

Pierre-Mony Chan (f)

Pierre-Mony Chan est né le 17 février 1978 à Paris. Avant même de savoir lire, il feuillette les bandes dessinées des Schtroumpfs, Astérix et Obélix, Tintin et autre Gaston Lagaffe et se lance, sans trop de conviction, dans la reproduction de ses personnages préférés. Des influences classiques jusqu’à l’arrivée des dessins animés japonais sur le petit écran. Plus que la BD, ce fut l’élément déclencheur. Ce graphisme, différent et "moderne", va énormément l’inspirer. 

Adolescent, il commence à s’intéresser aux mangas. Puis, il participe à une APA (Amateur Press Association) dont le principe repose sur la compilation des œuvres dessinées des participants. Il y rencontre des personnes avec qui partager sa passion mais aussi redécouvre les graphismes autres que japonais. Du coup, il décide de changer son orientation. D’un bac F3 d’électrotechnicien, il entre à l’école Emile Cohl pour y passer un diplôme d’illustrateur qu’il obtient quatre ans plus tard.
En 1998, il fait son entrée dans l’univers des jeux vidéo en tant que designer. Lorsque la société qui l’emploie se met à battre de l’aile, il bascule tout naturellement vers la BD grâce à Jean-Luc Sala, son chef de projet, qui lui propose de réaliser une planche pour le festival d’Angoulême. Sur place, leur rencontre avec l’éditeur Mourad Boudjellal aboutit à la parution de l’album Cross-Fire (6 tomes à ce jour). Depuis 2014, Pierre-Mony dessine  un des spin-off de la série Sillage : Sillage : Premières Armes.

Pour 2017, est prévu un nouvel album de Cross-Fire.

 

 

Stéphane Collignon (f) 

Stéphane Collignon est né le 8 juin 1973, à Drancy. Après un bac Arts Graphiques, il intègre l'EMSAT, une école d'arts graphiques, pour 4 ans, puis il entre à l'Université de Saint-Denis afin d'y achever sa formation. Après son service militaire, il tente sa chance auprès des éditions Glénat où il rencontre un scénariste, Froideval, avec lequel il va donner naissance à une série Lex. Quelques années plus tard, il participe à un collectif d'auteurs, Requiem Tenebrae.
Stéphane avoue son admiration pour le cinéma asiatique et en particulier pour John Woo et Takeshi Kitano dont il apprécie le découpage cinématographique. Au cours de ses lectures, il se transforme volontiers en voyageur immobile et reconnaît avoir des préférences, notamment pour James Ellroy et William Gibson...
Depuis 2012, Stéphane est au dessin de la série Les Démons d'Armoises (3 tomes), le dernier est paru mi-février 2016. Nous lui devons également le 21ème volume de La Geste des Chevaliers Dragons » (novembre 2015). 

 

 

Stéphane Créty (f)

 

stephane crtyStéphane Créty est né le 14 novembre 1969. Autodidacte, il nourrit une passion secrète pour la BD, mais enchaîne jobs divers et variés sans rapport aucun avec le 9e art. Tour à tour archéologue, manutentionnaire ou égoutier, il décroche finalement un emploi dans un studio de dessins animés et s'essaie avec succès à l'art du story-board, du lay-out et de l'illustration. À force de persévérance, ce passionné de bande dessinée passe du côté des professionnels, grâce aux séries qu’il produit avec Sylvain et Sandrine Cordurié : Salem la Noire et Acriboréa (Delcourt). Il réalise également les aventures d’Hannibal Mériadec et les larmes d'Odin (Soleil). Suivent entre autres Les Fléaux d’Enharma, Le Sang du dragon ,Masqué et … Nains !! Bon nombre des dessinateurs de cette série sont donc présents à Trolls & Légendes ! 
Stéphane Créty s’impose comme l’un des plus talentueux dessinateurs français contemporains.

 

 

 

 

Damien (f) 

Damien est né le 28 novembre 1970 à Châtenay-Malabry et vit actuellement à Angoulême.
Après avoir obtenu un brevet de technicien en arts graphiques option maquettiste, il travaille en 1991 dans une agence de publicité spécialisée en produits pharmaceutiques, où il exécute des maquettes. Souhaitant davantage de créativité, il abandonne son poste pour intégrer en 1992 l'Institut Saint-Luc de Bruxelles et entrer à l'École des beaux-arts d'Angoulême l'année suivante.
Il fait ses premiers pas aux Éditions Le Cycliste avec La Meute, un album en noir et blanc qui révèle ses qualités graphiques. Puis, il présente cet album aux Éditions Delcourt qui l'encouragent à développer un autre projet. C'est alors qu'il rencontre Jean-Pierre Pécau par l'intermédiaire de Def (dessinateur de "Zentak"). La collaboration avec celui-ci s'avère très fructueuse, lui laissant une grande marge d'autonomie et donc de créativité. C'est ainsi qu'ils publient ensemble les trois albums de la série Les Fées noires aux Éditions Delcourt.
En 2003, Damien débute, toujours avec Pécau, la série Arcane majeur, en y intégrant son goût particulier pour les cadrages cinématographiques. Ils renouvellent leur collaboration dès 2008 avec l’adaptation d’Une brève histoire de l’avenir (3 tomes), Jour J, (tome 8 et 16) et, en 2016, Cette machine tue les fascistes (One shot chez Delcourt). Cette même année, Damien et Pécau entame une nouvelle série Soleil Froid, série d’anticipation qui dépeint un monde qui risque d’être exterminé par une mutation du virus de la grippe. 
A lire ! 

 

David Boriau (b)

death road couv"Tout commença en Belgique, dans un petit village du nom de Trazegnies... David a 6ans, face à son grand jardin, une jungle à sa hauteur, il décide, à l'aide de marionnettes et de décors en cartons de la transformer en forêt hantée... Le soir même, il raconte une histoire effrayante à son petit frère et lui propose d'aller faire une petite balade dans le jardin...
A partir de cet instant, l'envie de raconter des histoires et d'y plonger des lecteurs ne la plus jamais quitté!
Après un parcours scolaire "artistique", il tente un concours de scénario pour le magazine Spirou, qu'il gagne! Et il publie sa première histoire en trois planches "Les portes malheurs"!
S'ensuit une longue traversée du désert...et au bout, une rencontre, le grand Christophe Arleston(!) qui lui donne la chance de publier 4 histoires courtes dans le Lanfeust mag et parallèlement, la porte du Spirou magazine s'ouvre à nouveau, sous le regard bienveillant du rédacteur en chef: Patrick Pinchart. David remonte lentement sur la route de l'édition et publie une vingtaine d'histoires courtes dans le magazine!
Seulement, il ne trouve pas réellement sa voie, comme si son type de narration avait besoin d'une visualisation particulière et c'est là, qu'il fait la connaissance de Goum, un jeune dessinateur talentueux nourri par l'animation bio! C'est le coup de foudre artistique et il publie, grâce à Didier Borg, "Passages secrets" dans la collection KSTR...
Suit un second album avec Goum aux éditions Physalis: "Harlem sur la route du Diable"
Un petit détour emmène nos deux auteurs dans le monde de l'animation et avec les productions Vivi film, ils mettent en place une série animée: "Abracadabra"...Ils participent au Cartoon Forum de Toulouse et là-bas, à leur grande surprise, ils ont une première consécration en ayant la reconnaissance des studio Disney, Canal+ et Cartoon network!
De retour en Belgique, ils vont continuer à travailler ensemble, mais en ayant, en plus, des projets chacun de leur côté...
David va avoir la chance de pouvoir travailler avec des dessinateurs talentueux: Stedo, Grelin Nara, José Garcia, Oto San, Serena Blasco, Ricardo Tertio et Nuno Plati!
Pour David, 2016 est l'année des très belles rencontres dans le milieu éditorial, que des éditrices...Elise Storme, Estelle Dumesnil, Mélanie Rouziere et Marion Amirganian.
Chez Jungle, il publie la série "Inferni" avec Grelin Nara au dessin.
Chez Ankama, la série Death Road
A suivre...


Thomas Day (f) 

Thomas Day, né le 3 décembre 1971 à Paris, est un écrivain de science-fiction et fantasy de langue française.

Il débute en publiant des nouvelles dans plusieurs fanzines, puis dirige les trois numéros de l'anthologie Destination Crépuscule parus entre 1993 et 1995. Par la suite, il est publié dans la revue Bifrost et est fortement remarqué en 1998 pour son texte paru dans l'anthologie Escales sur l'horizon, dirigée par Serge Lehman.

Il est aujourd'hui l'un des principaux contributeurs de la revue Bifrost dont il signe, entre autres, les critiques de revues. Il est de plus, sous le pseudonyme de Cid Vicious, l'un des fondateurs et membre du jury des Razzies, prix littéraire inspiré des Razzie Awards, publiés annuellement dans cette même revue.

Il est également le directeur de la collection Lunes d'encre des Éditions Denoël depuis sa création en 1999.

Il a aujourd'hui à son actif une cinquantaine de nouvelles, et une dizaine de romans. Il mêle fréquemment des éléments fantastiques (fantasy) à ses récits, et se caractérise par son imaginaire très documenté et son écriture percutante, souvent empreinte de violence et de sexe.

Il est aussi le scénariste de la série Wika illustrée par Olivier Ledroit.

Les Editions Glénat organise un concours de cosplay "Wika" à Trolls & Légendes. Plus d'info ici.

  

Nicolas Demare (f) 

Né en 1974 en région parisienne, et après avoir dessiné depuis tout petit, Nicolas prend sa première claque à 8 ans avec les comics. La seconde viendra quelques années plus tard avec la découverte de Tolkien et de la fantasy. La messe est dite!
Bien décidé à y arriver, il dévore toutes sortes de livres (anatomie, narration, BD…). En parallèle, il suit un cursus scolaire standard (bac, fac…). C’est à 20 ans qu’il rencontre François Plisson qui lui ouvre son atelier et le monde de la bande dessinée. 
Nicolas écume les festivals avec un fanzine, multiplie les connaissances et prend confiance en lui. Il quitte alors la fac à 24 ans, se réoriente vers l’infographie, puis finit par travailler quelques années dans le jeu vidéo. 
C’est finalement à 29 ans que s’offre à lui la possibilité de faire de la BD et c’est en 2005 qu’il rejoint le petit peuple de la collection Celtic en dessinant Merlin, la Quête de l’Épée de Jean-Luc Istin. En 2014, il est au dessin du 4ème volume  d’Oracle et en 2016, il dessine le tome 5 de la série Nains aux éditions Soleil.

 

 

 Renaud Dillies (f)

renaud dilliesRenaud Dillies naît à Lille en 1972 dans une famille de cinq enfants. Petit, il croit que les hélicoptères sont des sortes de moulins volants et que les nuages sont faits de farine. Quand il ne rêve pas, Renaud écoute des 45 tours de John Lennon. Son père l'initie au jazz, aux big bands, à Amstrong. Sa mère au rock, à l'école british, aux Beatles. A l'école, comme tout futur auteur de BD qui se respecte, il « préfère regarder le vert de l'arbre dans la cour que celui du tableau ». Il passe alors la frontière franco-belge et s'inscrit, en humanités, en graphisme et arts décoratifs à Saint-Luc, à Tournai. Ensuite, il étudie l'illustration à l'Académie des Beaux-Arts de Tournai. Alors qu'il pense laisser définitivement tomber la bande dessinée, Renaud Dillies remporte le Prix du Meilleur Premier Album à Angoulême avec Betty Blues (éditions Paquet). Il publie ensuite chez le même éditeur Sumato, Mister Plumb et Mélodie du Crépuscule. Bulles et nacelle est sa première sortie chez Dargaud. Suivra la série Abélard et le one shot Saveur coco. En 2015, le duo Hautière/Dillies se retrouve et raconte les aventures de Gaston, le compagnon de route d'Abélard dans la série en deux tomes "Alvin".
Cette année, Renaud emprunte la plume pour écrire et dessiner l'histoire poétique et mélodieuse de "Loup".




Kyko Duarte (esp)

Kyko Duarte est né en 1975 à Málaga, en Espagne. Cet autodidacte réalise ses premiers contrats dans  de lapublicité pour des télévisions locales.
En 1997, il rencontre son inséparable partenaire, Miki. Ils travaillent ensemble dans le dessin de presse et d'humour. Depuis 1999, le quotidien de sa ville a publié plus de deux mille de ses dessins.
Parallèlement, il a publié en 2003 sa première bande dessinée, De sang froid (Bamboo). Chez Soleil, il a travaillé sur les séries Elfes, Chroniques de la guerre des fées et War Wolf War

  

 

 

 

 

Pierre-Denis Goux (f) 

Pierre-Denis Goux a été formé à l'école Privaut de Nantes. Repéré par Jean-Luc Istin pour son talent et sa science de l'encrage, il a tout naturellement repris l'illustration de la série Merlin.
Après deux albums, il se consacre  entièrement à la saga épique Mjöllnir en collaboration avec Olivier Peru. Dernièrement, on le retrouve au dessin du 1er tome de l’excellente série Nains et Les maîtres inquisiteurs. Son trait est tout simplement magnifique.

 

 

 

 

 

 

Olivier Grenson (b)

Ce natif de Charleroi confirme son tournant dans sa carrière adoptant un dessin en couleur directe depuis La Femme Accident dans la collection Aire Libre (Dupuis) et devenant auteur complet avec La Douceur de l’Enfer  dans la collection Signé (Le Lombard).
Deux collections d’auteur pour un artiste particulièrement talentueux, sensible et élégant. Fils d’un ingénieur et d’une peintre, Olivier Grenson a cru très jeune à sa vocation pour la bande dessinée. Après des humanités scientifiques, il étudie de 1981 à 1985 le cinéma d’animation à L’école de recherche graphique de Bruxelles (ERG). Le soir, il rejoint l’atelier d’Eddy Paape, cours de Bande Dessinée. Il publie Aldose et Glucose au journal Tintin de 1984 à 1986.
Olivier Grenson cumule les fonctions, il enseigne le dessin puis la Bande Dessinée et la narration à l’ERG et anime pendant six ans (de 1989 à 1995) la rubrique BD pour l’émission « Clip Clap » sur RTL TVI.
De sa rencontre avec Michel Oleffe, en 1990, naîtra la série Carland Cross (7 tomes), série qui révèle enfin tout le talent d’Olivier.
Mais Jean Dufaux lui donne l’occasion de créer son héros. Niklos Koda est ainsi devenu en quelques années l’un des piliers des éditions Le Lombard et Olivier Grenson un auteur incontournable.
Le premier cycle de 10 albums s’est achevé en fin 2008. Son tournant de carrière se confirme. Il termine son premier diptyque La Femme Accident, réalisé en couleurs directes sur un scénario de Denis Lapière dans la prestigieuse collection Aire libre. La deuxième partie est sortie fin 2009.
Il publie ensuite, au Lombard, le diptyque La Douceur de l’Enfer, l’histoire d’un voyage entre San-Francisco et Pyongyong, un combat entre la parole et l’oubli. Une histoire réalisée en tant qu’auteur complet.  Le tome 2 est sorti en avril 2012.
Octobre 2013 voit le retour de Niklos Koda avec La Danse du Diable et le début d’un nouveau cycle. C’est également à ce moment que choisi le CBBD pour fêter ses 25 ans de création.
Le 15e et ultime tome, Le dernier masque, sortira en mai de cette année. Ce dernier opus viendra clôturer une excellentissime série qui nous a tenu en haleine pendant près de 20 ans…

 

Jesus Hervas (esp) 

Jesus Hervas est né en 1978 à Madrid. Il  étudie l'Ingénierie forestière, mais passionné de dessin, il travaille en parallèle dans un atelier d'animation.

En 2004, il déménage à Barcelone, où il étudie la bande dessinée à l'école d'arts Joso. Il commence par réaliser divers travaux d’illustrations pour la publicité notamment, avant de se lancer en 2008, dans son premier projet de bande dessinée, le tome 3 (2010) de la série Atlantide Experiment dans la collection Secrets du Vatican des éditions Soleil.

De retour à Madrid, il se lance sur sa nouvelle série Déluge (2011-2013), sur le scénario de Nicolas Pona, pour la collection Anticipation (Soleil).

En 2015, il illustre le second tome de l’adaptation de la série télévisée à succès US Sons of Anarchy (Ankama).

Enfin, en 2016, il réalise le premier tome de la série Androïdes (Soleil) : Résurrection. 

  

 

Jeremy (b) 

Jérémy est promis à un bel avenir dans la bande dessinée. Il a commencé à 17 ans auprès du regretté Philippe Delaby comme coloriste du remarquable Murena. Tout en poursuivant ses mises en couleurs, il prend le temps de réaliser une nouvelle série de pirates, Barracuda, scénarisée par Jean Dufaux. Il a également mis en couleur des albums de la série La Complainte des Landes Perdues.

Au décès de Philippe Delaby, il acceptera d'achever les 21 et dernières planches du 4ème tome du second cycle de La complainte des landes perdues.

2016 a vu le sixième et ultime volume de la série Barracuda.

Son prochain album, sur un scénario d’Alexandre Jodorowski, Les Chevaliers d'Heliopolis (Glénat)  paraîtra en 2017.

Qui sait, peut-être pour Trolls & Légendes... 

  

Louise Joor (b) 

Louise Joor est née le 18 août 1988 à Bruxelles. Dès sa naissance, elle est bercée par la bande dessinée, sa mère étant dessinatrice et son père libraire spécialisé avant de devenir éditeur de bande dessinée. Son amour de ce medium ne faiblit pas et elle intègre alors l'école Saint-Luc à Bruxelles.

Trois ans plus tard, son diplôme en poche, elle commence à travailler sur plusieurs projets et c'est finalement Kanopé qui retient l'attention des éditions Delcourt en 2012. Dans cet album en tant qu’artiste complète, Louise avait envie de parler d’écologie, de réagir à la catastrophe de Fukushima, mais aussi de raconter une histoire d’amour. Ses influences sont variées : les films de Miyazaki et de Disney, les romans de Robin Hobb, les BD de Jeff Smith, de Virginie Augustin ou encore de Cyril Pedrosa.

En janvier 2016, Louise a de nouveau ravi son public en nous offrant  le 1er tome de la série Neska du clan des lierres (Delcourt). Magnifique BD d'aventure aux superbes dessins. À découvrir d'urgence si cela n’est déjà fait!

Le second tome de Neska est prévu pour début février 2017!

   

 

Jessica Jung (f)


jessica jungJessica Jung est née le 20 décembre 1982 à Mulhouse.
Son enfance est bercée par les dessins animés de Disney, les cartoons américains et les dessins animés japonais du Club Dorothée. Elle dévore manga, bande dessinée américaine et européenne. Depuis toute petite, elle rêve d’entrer dans le monde de la BD ou le cinéma d’animation. Diplômée d’un BAC L arts plastiques et d’un diplôme professionnel en communication visuelle, Jessica Jung se lance dans l’expérience du fanzinat pendant quelque temps, puis signe quelques illustrations dans la presse jeunesse. Par la suite, elle travaille avec Blizzard pour l’illustration de jeux de cartes à collectionner, et fait des couvertures de romans jeunesses pour Pocket. En 2014, Patrick Sobral la contacte et lui présente le projet parodique spin-off des Légendaires. Après quelques tests, les Éditions Delcourt et Patrick Sobral lui confient le dessin et la co-écriture des Légendaires – Parodia.
Jeune talent à ne pas rater et à suivre.


Augustin Lebon (f) 

Augustin Lebon est né en 1987 dans le Nord de la France. Très vite, il se passionne pour l’univers western. Après des études de bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles, il rencontre Lylian, avec qui il décide de réaliser sa première bande dessinée, Le Révérend. Le second tome est sorti en avril 2015.

Le 1er tome de sa nouvelle série Résilience (Casterman) est prévu pour mai 2017!

 

  

 

 

 

 

Olivier Ledroit (f) 

Auteur prolifique, Olivier Ledroit est un des auteurs français les plus célèbres de la veine médiéval-fantastique.

Après des études d'art à Paris, Olivier Ledroit se lance dans la BD avec Les Chroniques de la Lune Noire en 1989 (sur un scénario de Froideval), véritable monument de la BD fantasy. Suivent ensuite Xocco et Sha, aux univers sombres et impitoyables, où magie, légendes et vengeance se côtoient. Il enchaîne avec les aventures de Requiem, chevalier-vampire, apportant la destruction et la désolation dans les armées des vampires. Il surprend ensuite, agréablement, son lectorat avec L'univers Féerique, recueil d'illustrations graphiquement proche d'un ouvrage naturaliste.

Chez Glénat, il lance une nouvelle série mêlant contes de fées et univers steampunk sur le premier scénario de Thomas Day en bande dessinée: Wika.

Olivier Ledroit travaille chacune de ses planches directement en couleur, jouant avec les effets de matières et les volumes. Il se révèle un véritable chef de file de cette génération d’auteurs apparue au début des années 1990, fascinée par l’heroic fantasy, les jeux de rôle et la nouvelle BD anglo-saxonne. 

Les Editions Glénat organise un concours de cosplay "Wika" à Trolls & Légendes. Plus d'info ici.

 

 

Gwendal Lemercier (f) 

Né en Bretagne en 1977, Gwendal Lemercier entreprend ses études à Brest. Il y obtient un BTS de Design Graphiste ainsi que le diplôme des Beaux-arts.

Sa rencontre avec la BD se fait grâce à sa participation au fanzine brestois : "Violons Dingues". Il fait ses premières armes aux éditions Mira et AK comme «illustrateur sur le thème de l’univers celtique». Il signe notamment L’Imaginaire celtique, réalisé en collaboration avec Obion et Patrice Pellerin.

Il poursuit toujours cette activité d’illustration et a notamment participé à deux art-books collectifs chez Colexia et Spootnick, Les Enfants de la Chimère, en 2008.

Ses nombreuses recherches de personnages et créatures pour le jeu Heroes 5 of Might and Magic (Ubisoft) ont aussi donné lieu à l’édition d’un art book.

Son trait de crayon et sa vision l’ont amené à collaborer avec des artistes reconnus comme Patrice Pellerin, Guillaume Sorel et Jean-Luc Istin. Découvert dans les années 2000 par les éditions Soleil, il participe aux trois tomes des Contes de l’Ankou (2003-2007), au one-shot Dragons (2006), réalise les deux tomes des Arcanes d’Alya (2007-2008), le tome 0 du Crépuscule des dieux (2009), et attaque la série Durandal (2010). Tout cela ne l’empêche pas de participer à d’autres projets, chez d’autres éditeurs : les Contes des hautes terres (T.2) paraissent chez Delcourt en 2005.

Gwendal est un dessinateur prolixe, ce qui n’altère en rien la qualité et le rendu de ses œuvres. Il aime aussi se mettre en danger et sortir de son domaine de prédilection, l’héroic fantasy et la mythologie celtique. Il le prouve en s’essayant au steampunk dans le collectif Brest en bulles (éditions Le Télégramme, 2009). En Septembre 2011, à nouveau dans un collectif, il collabore à l’album Normandie, Paquebot de Légende. En  2014, il a illustré Charlemagne, one shot paru aux éditions Glénat et le 3e tome d’Oracle, aux éditions Soleil et en 2015, le 9ème tome de l’excellente série Elfes.

Quoi qu’il en soit, pour chaque album, chaque thématique, il fait énormément d’essais, de recherches. Pour notre plus grand plaisir : c’est un florilège de couleurs, de crayonnés, de peintures.

 

Jérôme Lereculey (f) 

Jérôme Lereculey est né et a grandi en Bretagne, terre propice aux mythes s’il en est. Soucieux de faire partie du folklore, il devient lui-même très vite une légende bretonne!

Dès son adolescence, il est attiré par le dessin et prend des cours à l’école des beaux-arts de sa ville, Rennes. Il entreprend ensuite des études d’ingénieur textile à Mulhouse mais n’oublie pas sa passion puisque parallèlement aux cours de sciences, il prend des cours de nu… Il participe ensuite à divers fanzines, ce qui le fera rencontrer de nombreux autres dessinateurs. Formé par des artistes aussi prestigieux que Michel Plessix, Lucien Rollin, Christian Rossi et Patrice Pellerin, il ne cessera plus de travailler par la suite.

Lauréat du prix Ballon Rouge au festival de Saint-Malo pour Nuit Noire, il visite des univers légendaires et participe à un certain renouveau du réalisme avec les séries Arthur et Wollodrïn aux éditions Delcourt.

Il transmet aujourd’hui son souffle épique aux éditions du Lombard, avec la série Golias, au trait d’une précision virtuose!

 

 

 

 Looky (f)

looky2Autodidacte, c’est à l’école qu’il a fait ses classes : dans les marges de ses cahiers, il dessinait tout et tout le temps… C’est sur internet que Looky se fait connaître et remarquer. Il y expose ses travaux sur divers forums graphiques. Soleil lui propose alors de collaborer avec Emmanuel Nhieu pour le tome 5 de Nocturnes Rouges. Looky peut enfin réaliser sa passion pour le dessin ! Depuis, plus rien ne l’arrête, il signe de nombreux albums auprès de grands noms de la bande dessinée : Nocturnes rouges, Blanche-Neige et La belle et la bête (Maxe l’Hermenier), La geste des chevaliers dragons (Ange), Hercule (Morvan).
En 2017, est sorti le 3e volet d’”Hercule”.






Patricia Lyfoung (f) 

Patricia Lyfoung est née le 18 décembre 1977. Elle est connue en France notamment pour sa série La Rose écarlate, parue chez Delcourt.

Elle dessine depuis son plus jeune âge et a toujours voulu en faire son métier. Elle a suivi des études en animation, a travaillé quelques années dans l'animation d’ailleurs mais est vite revenue à ce qu'elle préférait : la BD. En plus de son envie de raconter des histoires, elle voulait s'essayer à une narration franco-belge, loin de ses inspirations manga. Elle est maintenant une auteure accomplie, tant au scénario qu’au dessin.

En BD, elle est inspirée par des auteurs tels que Rumiko Takahashi ou Misturu Adachi  mais également Marini, Yslaire ou Gibrat. Elle est également passionnée par le cinéma  et la peinture. Patricia pense que la vie à elle seule est  une inspiration ; ça peut être des images, des personnes ou des situations. Sa rencontre avec Philippe Ogaki l'a beaucoup aidée sur ses points faibles en dessin : les décors et la couleur. Il lui a permis de se lancer dans le domaine de la BD alors que sa route avait dévié depuis quelques années de cette voie. Aujourd'hui, ils sont « associés », autant professionnellement que sentimentalement.

En 2005, avant de sortir sa bande dessinée La Rose Écarlate (12 tomes), elle publie une mini BD nommée Strike dans Coyote magazine, racontant l'histoire d'une fille qui se travestit en garçon afin de pouvoir jouer au baseball. En 2010, avec Manboou au dessin, elle scénarise la série Comme ton ombre. En 2012, sort la série Un prince à croquer (4 tomes) et en 2013, une série dérivée de sa série principale : La rose écarlate – Missions (4 tomes parus) avec Jenny au dessin.

  

 

Gianluca Maconi (it)

Gianluca Maconi est né à Pordenone, Italie, en 1977.
En 2003, il se diplôme à l'Académie des Beaux-Arts de Venise où il obtient son diplôme de sculpteur. Il excelle dans plusieurs disciplines artistiques, y compris la sculpture, la décoration, l’animation et l’illustration ; cela se reflète dans ses BD. En 2004, il reçoit un prix au festival Torino Comics pour sa BD Le Ombre Della Laguna.
En 2005, il  dessine I delitti di Alleghe sur un scénario d'Andrés Maraviglia, suivi de El caso Pasolini pour la collection Cronaca Nera chez Becco Giallo. En 2007, il réalise Aztlan  pour Safarà Editore et La Casa di Alice avec Luca Vanzella pour Self Comics.
En 2008, il publie Yggdrasill, L'albero della vita, (Lavieri Edizioni), magnifique petite BD muette brochée qui s’inspire de la légende du même nom. La même année, sort l’adaptation BD du roman fantastique chinois La Pérégrination vers l'Ouest chez  Lavieri Edizioni : Monkey business (Viaggio verso Occidente). En 2009, sort le 2èmevolet Tafferuglio in paradiso et,  avec Alessia Nocera au scénario, parait Mediterranea chez GG Studio Comics.
Etant originaire d’Italie, sa carrière est essentiellement établie là-bas mais à partir de 2012, Gianluca dessine la série Elya, les brumes d'Asceltis (2 tomes) et Elfes (tomes 2, 7 et 12), en collaboration avec le scénariste Nicolas Jarry, pour les Editions Soleil. C’est ainsi  qu’il se fait connaître par le public francophone bédéphile et amateur de beaux traits.

 

Maliki (f)

Maliki naît en 1995 sur une feuille à petits carreaux. Lassée d’être gribouillée, elle décide de se dessiner elle-même chaque semaine sur Internet. Telle la relation du ventriloque et de sa marionnette, son créateur disparaît pour lui laisser la vedette. Maliki nous fait rêver qu'elle seule est l'auteure de ses propres péripéties dessinées…Maliki, un auteur…
Maliki est présentée comme l'auteure du webcomic. Souillon est représenté comme son larbin qui réalise les séances de dédicaces et autres formalités administratives.
Après l'obtention d'un bac scientifique, l'auteur a suivi une mise à niveau d'un an en arts appliqués, puis un an de classe préparatoire aux grandes écoles à Paris. L'auteur a poursuivi sa formation par trois années d'études universitaires en arts plastiques, et deux années de formation en conception multimédia, à Paris. Il est aussi infographiste et a travaillé pendant un moment chez Ankama, une agence web qui crée également des jeux vidéo en ligne, et une maison d'édition spécialisée dans les produits dérivés des jeux Dofus-Wakfu et la bande dessinée, qui publie notamment les albums de Maliki et organise les stands de dédicace de l'auteur. Actuellement, il est à son propre compte mais reste toujours en relation avec Ankama.

Maliki, un personnage…
Maliki est le personnage principal, elle est présentée comme une jeune femme aux cheveux roses et aux oreilles pointues, tenant une sorte de blog dessiné. Ce personnage apprécie particulièrement les BN et le whisky, et déteste les chiens, les postiers, les enfants roux et, plus que tout, les fans de football et les mascottes. Racontant ses anecdotes quotidiennes et ses souvenirs d'enfance, elle avance l'argument que créer de toutes pièces un scénario est superflu quand la vie réelle apporte bien plus de spontanéité et d'originalité.
Maliki est dessinatrice, et ça tombe bien, car il se passe toujours quelque chose dans le petit village breton de Këmalo. Des chats turbulents, des poules hystériques, des séances de dédicaces qui partent en vrille ou une kermesse qui vire au péplum, Maliki a toujours une anecdote à raconter. En décembre 2016 est paru Maliki BLOG.

Souillon en dédicace à Trolls & Légendes…
Souillon aide Maliki dans son travail, en tant qu'assistant dessinateur et larbin. Souvent maltraité, il est envoyé en dédicace pendant que Maliki profite des salons pour s'amuser et boire des coups avec ses amis auteurs. Mais Souillon s'est émancipé et a scénarisé et dessiné son propre album : Hello Fucktopia. Sans concessions ni tabou, il y décrit le quotidien parisien de Mali, jeune fille fraichement débarquée de sa province, qui va découvrir que la vie à la capitale n'est peut-être pas l'utopie à laquelle elle s'attendait. Souillon décrit la réalité telle qu'elle est : drôle et tragique, crue et éclairée au néon.

  

Stefano Martino (it)

Stefano Martino est né en 1970 à Gênes en Italie. Il réside actuellement en Espagne.
Il est édité à partir de 1996 en Italie chez Sergio Bonelli Editore. En 2006, paraît en Espagne chez Aleta Ediciones et en Italie chez Star Comics, Le Dragon Vert, dont il est le scénariste et le dessinateur. En 2007, il démarre une collaboration avec un éditeur américain, I.D.W. publishing, portant sur plusieurs projets dont Docteur Who, Angel et Doorways. Aux Éditions Soleil, il a travaillé sur les séries Nosferatu  et Oracle, sur des scénarii d’Olivier Peru, Les Divisions de Fer  avec Jean-Luc Sala  et, au début de cette année, le 6ème de  Les Maîtres Inquisiteurs avec Jean-Luc Istin.

 

 

 

 

 

Florent Maudoux (f)

Florent Maudoux est né en 1979. Formé au dessin animé à l’école des Gobelins, il sait restituer la justesse du mouvement et créer une narration fluide. Amateur de films hongkongais, ses influences se situent à la croisée des mangas et de l’art classique italien ou encore des illustrateurs anglais du 19e siècle. Ses expériences d’animateur 3D et story-boarder dans l’univers du jeu vidéo (Eden Games), puis d’illustrateur et concepteur de figurines (Rackham), lui permettent de développer son art de la mise en scène, son sens du détail et sa palette de couleurs.
Il met aujourd’hui ses qualités au service de la BD notamment avec Freaks’ Squeele (7 tomes) et DoggyBags (12 tomes) chez Ankama Editions pour le Label 619.
Florent est également aux commandes des séries dérivées de Freaks’ Squeele : Funérailles (3 tomes), Rouge (3 tomes) avec Sourya au dessin et Masiko (one shot). 

 

 

Emmanuel Michalak (f)

alsakEmmanuel Michalak, né le 30 septembre 1968 à Épernay, est un illustrateur de jeux de rôle et un dessinateur de BD français.
À onze ans, il décide de faire de la bande dessinée son métier. Après son baccalauréat, il intègre l'école des beaux-arts de Reims, où il a pour condisciple Laurent Cagniat, et pour professeur le sculpteur Charles Auffret. Il se met sérieusement à la BD en 1994.
En 1998, il aborde, mais avec beaucoup de réticence, l'illustration de jeux de rôle. Son dessin est alors très proche de celui de ses BD.
Dans Voir Charousse et mourir, supplément de  Les Secrets de la septième mer, il finalise pour la première fois au crayon, et prend goût à l'illustration des jeux de rôle. Il produit beaucoup, de septembre 2000 à juin 2001.
En parallèle, son démarchage d'éditeurs de bande dessinée se révèle infructueux. Fin 1999, il rencontre le scénariste Michaël Le Galli. Ensemble, ils élaborent la série Les Cercles d'Akamoth (quatre albums), un polar fantastique dénonçant les dérives sectaires et, en juin 2001, ils signent un contrat chez l'éditeur Delcourt. Les Sans-Âme, premier album de la série, paraît en mai 2003. Le Galli et Michalak enchaînent sur un polar géopolitique, la série Watch (six albums), dont Michalak dessine le storyboard. Bombes humaines, premier album de la série, paraît en 2006 chez Delcourt.
En 2007, Michalak entame une collaboration avec le scénariste et dessinateur Hub. Ils réalisent ensemble le storyboard des albums 3 à 8 de la série Okko. De 2011 à 2013, sur un scénario d'Hub et de Fred Weytens, Michalak dessine la série d'heroic fantasy Aslak, qui se situe dans l'univers des Vikings (4 tomes).
Le 5ème volet est prévu pour avril prochain. Qui sait, Emmanuel Michalak vous le dédicacera peut-être à Trolls & Légendes…

Mike (f) 

Après avoir obtenu une licence à la Faculté d’Arts Plastiques de Rennes et après un petit passage par le Capes d‘Arts Plastiques, Mike, à son retour sur Brest, rencontre l’équipe du fanzine brestois Le Violon Dingue et y publie ses premières planches BD.
Parallèlement à son activité de dessinateur BD, Mike travaille aussi dans l’illustration, ce qui est pour lui l’occasion de développer un univers teinté de Fantasy/Dark Fantasy. Il publiera ainsi Bestiaire des Trois Terres et La Nuit chez AK éditions. Il participe également à plusieurs numéro de Khimaira magazine.
En mars 2007, poussé par ses amis Obion et Gally, Mike se lance dans la blogosphère BD avec la création de son blog dans lequel, il raconte et mêle, par l’intermédiaire de son alter ego Mikesquad, anecdotes réelles et romancées tout en proposant des recherches et illustrations de ses futurs projets BD. Ce blog retient l’attention de Le Galli et de David Chauvel qui proposent à Mike de faire un essai sur un projet BD documentaire, La Guerre des OGM, pour les éditions Delcourt. Le projet est finalement signé et l’album est publié à la rentrée 2009.
La Guerre des OGM à peine terminé, Mike se remet à écrire et à dessiner pour la série Death Squad dans le but d’en faire un album BD. Le projet, signé aux éditions Delcourt, est publié en mars 2011 et reçoit un très bon accueil. Début 2013, une de ces illustrations est publiée dans le tome 13 de la série Hellboy ( Delcourt ).
Mike travaille actuellement sur la série Naragam, prévue en trois tomes, aux éditions Delcourt, avec Michaël Le Galli au scénario. Le 1er tome, La Quête de Geön est paru en avril 2015, le tome 2 L’Appel des Primordiaux en août 2016.
Une expo lui est d’ailleurs consacrée lors de cette édition de Trolls & Légendes. 

  

 

Mobidic (f)

D’origine franco-mexicaine, Mobidic déménage à Bruxelles pour étudier le cinéma d’animation. Après trois années passées à La Cambre, elle entre à Saint-Luc, en section bande dessinée, où elle trouve le langage narratif qui lui convient. Roi Ours est son premier album (Delcourt).
Avec ce 1er album, la jeune dessinatrice joue harmonieusement avec lumière et couleurs, ce qui donne profondeur et clarté à ses planches. 
Premier essai réussi pour Mobidic!

  

 

 

 

 

 

Jose Luis Munuera (esp) 

Jose Luis Munuera est né en 1972 dans le sud de l'Espagne. Après des études de Beaux Arts à la Faculté de Grenade, il devient dessinateur d'"historietas", comme on diten Espagne. Mais les années 90 sont difficiles pour les journaux et la production de bandes dessinées. José Luis se rend alors à Angoulême.

Il travaille beaucoup et réussit à convaincre Delcourt qui publie ses premiers albums. Les scénarios sont l'œuvre de Joann Sfar. Ensemble, ils créent la série Les Potamoks. Le succès se faisant attendre, les deux comparses décident de proposer leur travail à un autre éditeur : Dargaud. C'est ainsi que naîtront les aventures de Merlin, fameux magicien toujours accompagné de Tartine, l'ogre et Jambon, le cochon. Cette série trouve son public, et lorsque Sfar n'a plus le temps de réaliser les scénarios, la suite des aventures est racontée par Jean-David Morvan.

C'est le début d'une longue collaboration artistique entre Jose Luis et Morvan. Le grand best- seller de science-fiction de Morvan et Buchet, Sillage (Delcourt), sera transformé sous le crayon de Munuera en une série pour enfants, Nävis, qui se prolongera durant six albums.

Pendant ce temps-là, les éditions Dupuis contactent le couple Morvan-Munuera pour affronter la renaissance de son personnage de référence: Spirou.

Avec Le Signe de lune co-écrit avec son ami Enrique Bonet, José Luis atteint une réelle maturité, car l'album publié dans la collection Long Courier de Dargaud, reçoit un accueil formidable tant de la critique que du public. Il poursuit les collaborations fructueuses et publie les séries Sortilèges (scénario de Jean Dufaux) et Fraternity (scénario de Juan Diaz Canales), parus tous deux aux éditions Dargaud.

Munuera n'en continue pas moins de travailler sur des projets jeunesses, à l'humour décalé. Il allie donc histoires adultes et projets jeunesse, ou même des séries comme Les Campbell (Dupuis) adressées à toute la famille. Il s'adresse même aux tous petits avec la série des P'tit Boule & Bill où il rend hommage au maître Jean Roba.

 

 

 

 Nadou (f)


nadouNée le 4 avril 1988 à Beauvais, Nadou n’envisageait pas vraiment la BD car elle ne se sentait pas capable d'en maîtriser les codes, elle préférait s’orienter vers l’illustration. Elle s’est donc entraînée par elle-même toute son enfance en étant influencée par la culture manga, en particulier les animés d’Evangelion et Vision d’Escaflowne qui l’ont motivée énormément.
En terminale, Nadou choisit tout naturellement un Bac L avec option Arts plastiques. Malheureusement, malgré son excellent niveau technique, ses professeurs n’aiment pas le style manga. Elle envisage un temps les Beaux-Arts mais là aussi elle comprend rapidement que son style manga ne passerait pas non plus.
Elle a néanmoins percé dans le monde de la BD avec son style manga en se faisant remarquer par Patrick Sobral. Il a repéré son travail sur le web en 2009. Il recherchait alors des dessinateurs potentiels pour lancer un prequel des Légendaires. Par chance, le style de Nadou semblait correspondre à ce qu’il voulait. Après quelques échanges de mails et quelques tests, il rencontre Nadou à la Japan Expo 2010 pour officialiser son envie de la voir dessiner Les Légendaires-Origines.
Actuellement, la série comporte 4 tomes.


Philippe Ogaki (f) 

Né à Agen en 1977, Philippe Ogaki a toujours rêvé devenir dessinateur de BD mais ne croyant pas son rêve possible, il s'oriente vers des études de design industriel, qu'il complète plus tard par un diplôme d'architecte d'intérieur.
Il travaille d'abord pour le cinéma en tant que story-boarder et designer pour divers courts et moyens métrages, puis pendant plusieurs années dans le dessin animé sur de nombreuses séries. Cette période lui permet d'approfondir et de découvrir un grand nombre de techniques. Il travaille ensuite sur de longs métrages d'animation en images de synthèse, notamment Arthur, réalisé par Luc Besson.
En 2002, son premier projet de bande dessinée est publié aux Éditions Delcourt : Les Guerriers du silence, adaptation de la célèbre trilogie de Pierre Bordage, un classique de la science-fiction française. Il se consacre ensuite à  Meteors, scénarisée par Fred Duval.
En 2011, Philippe dessine et scénarise la série Azur et dernièrement, en 2015, Terra prime (2 tomes actuellement).

 

   

 

 

Alice Picard (f) 

Passionnée d'animation, Alice a étudié à l’école des Gobelins. A l'issue de sa formation, elle entre aux studios Disney et travaille pendant un an et demi comme intervalliste sur le film Tarzan. Par la suite, elle intègre la société éditrice de jeux vidéo Kalisto pour faire de l'animation 3D. En 2002, elle rencontre le scénariste Éric Corbeyran qui, après avoir vu ses dessins, lui propose d'animer la série Weëna, dont le premier tome sort en 2003 et qui compte aujourd'hui huit volumes. Toujours avec ce même scénariste, Alice dessine la série Okhéania qui comporte 5 tomes.

Le spin off de Weëna,  La Légende de Noor, a vu le jour en 2015 et a été fort bien accueilli par les libraires et les amateurs du 9ème Art.

De son trait fin et agréable, Alice Picard nous enchante d’album en album…

  

 

Francis Porcel (esp) 

porcel

Francis Porcel est né en 1977. Aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours aimé le jeu et il trouve dans le dessin une manière de continuer à "jouer" en laissant vagabonder son imagination. Le dessin est devenu rapidement de la bande dessinée. Les premiers essais se présentaient sous la forme d'histoires courtes. Par ailleurs, Francis Porcel se sentait fasciné par l'art d'Albert Uderzo et Gimenez. C'est en découvrant L'Etoile noire de ce dernier que la décision tomba : Francis Porcel deviendrait dessinateur de bandes dessinées.

A 19 ans, il entra à l'école des Beaux-Arts de Barcelone dont il suivit les cours pendant trois ans. A 22 ans, il publiait chez Magemultimedia (Espagne) ce qu’il considère comme sa première BD, La Cité des Morts.

Remarqué pour sa virtuosité, Francis Porcel entre en contact avec Dargaud qui lui présente Jean-David Morvan. De cette rencontre devait naître Reality Show en 2003.

En 2008, il participe au 6e tome de la série Les Chroniques de Sillage, recueil comprenant des histoires courtes dérivées de la série Sillage.

En 2012, il met en dessin une histoire scénarisée par Zidou Les Folies Bergère parue chez Dargaud. BD essentiellement en noir et blanc, avec exceptionnellement des touches de rose et de rouge.

En 2015, Zidrou et Porcel explorent le Moyen-Âge dans le conte Bouffon.

petit picto web copie 

 

Michel Rodrigue (f)

Michel Rodrigue a beau être né un 1er avril, quand il fait quelque chose, il ne plaisante pas! Ainsi, il est parvenu à mener de front une licence d'archéologie médiévale et une carrière de rugbyman de haut niveau. Cultivant l'éclectisme, il a aussi été marionnettiste, artiste de cirque et acteur de théâtre.
En 1986, cette dernière expérience le conduit à adapter le Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand en BD. Il crée ensuite la mascotte de la première Coupe du Monde de Rugby, puis reprend les célébrissimes Pieds Nickelés. Il dessine ensuite des séries humoristiques, au Lombard : Doggyguard et Clifton avec Bob de Groot, Les nouvelles Aventures de Cubitus avec P. Aucaigne et Erroc et Bidule avec A. Blondieau.
Il mène également une carrière de scénariste. Cela lui permet de partager son goût pour les contes et légendes via notamment Le Chat qui courait sur les Toits co-signé avec René Hausman, Sybil, la Fée cartable avec Dalena et Razzi, ou encore Légendes des montagnes de France, avec David Pellet.

En 2015, paraissent deux albums teintés d’humour qui frappent au but : P'tit Chabal et La Parodie. Le 1er est un clin d’œil à la carrière du rugbyman Sébastien Chabal! Le second est un album où humour et burlesque se mêlent. 

  

Roman Surzhenko (ru) 

Roman Surzhenko est né en 1972, à Taganrog, en Russie. En 1994, il sort diplômé de l'Université de sa ville natale, et, pendant plusieurs années, travaille comme illustrateur pour différents éditeurs russes (Joy, Rosman, Phoenix & The Kid). En 2001, il s'oriente vers la bande dessinée et intègre le collectif Aventures Magnifiques. Deux ans plus tard, il fait son entrée chez Advance-Press, un label moscovite. On le retrouve parallèlement au générique de plusieurs dessins animés et au sommaire du magazine ukrainien K9. En 2010, repéré par les Humanoïdes Associés, il fait son entrée sur le marché francophone et signe les ultimes planches de "La Meute de l'enfer", une série écrite par Philippe Thirault. Avec Novy, il enchaîne ensuite "Les Carnets secrets du Vatican", chez Soleil. En 2011, il fait son entrée officielle au Lombard, avec "Louve", la deuxième série dérivée des "Mondes de Thorgal", écrite par Yann.

Toujours pour cette même collection, et toujours en compagnie de Yann, il publie, en 2013, le premier épisode de "La Jeunesse de Thorgal". Dès 2015, il s'attèle également au dessin de la série "Kriss de Valnor". Ses préférences stylistiques sont nettement dirigées vers un certain trait réaliste européen. Citons notamment Gimenez, Serpieri, Giraud, segrelles, Jigounov et… Rosinski, bien sûr!

 

Rémi Torregrossa (f)

Rémi Torregrossa poursuit des études d'arts appliqués et son diplôme obtenu, il montre un jour ses travaux à Didier Tarquin qui l'invite à s'installer au Gottferdom Studio pour y développer davantage son trait. Il y fait ses armes sous la houlette de nombreux dessinateurs et de Simon Van Liemt en particulier. Là, il réalise quelques illustrations et sa première bande dessinée, Pour un an, je serai la mort, une histoire courte qui est publiée en 2008 dans le numéro 111 du journal Lanfeust mag.
En mars 2010, il sort le 1er volume de la série Triskell (4 tomes), scénarisée par Audrey Alwett et dont le quatrième et dernier tome (guerre et fées) est édité en février 2013. La qualité du dessin de Rémi Torregrossa lui vaut des appréciations élogieuses de la critique. 
En 2014, à l'occasion de l'anniversaire des 70 ans de Coluche, Dimberton et Torregossa retracent avec émotion toute la vie de cet artiste de légende en BD aux éditions  Jungle! 

 

 

 

Nathalie Vessillier (f)

vessilier Nathalie Vessillier est née en 1984 dans la région lyonnaise, où elle réside. Diplômée d’Émile Cohl en 2006, Nathalie travaille pendant quelques années dans des agences de publicité ou de casual gaming. Lassée par le milieu et désireuse de revenir au dessin, Nathalie reprend son indépendance et illustre des nouvelles pour la presse anglaise, puis travaille pour une galerie de street art avant de participer à plusieurs expositions collectives aux États-Unis. Elle rencontre entre-temps Lylian avec qui elle travaille sur plusieurs projets, dont sa première bande dessinée : une adaptation de Blanche-Neige. Tous deux travaillent déjà sur de prochains projets, toujours emprunts de fantaisie et de magie.







Concours de cosplay WIka 

Les éditions Glénat vous convient à un concours de cosplay basé sur les personnages de la série « Wika » d’Olivier Ledroit et Thomas Day. 

Ce concours se déroulera le samedi 15 avril à Trolls & Légendes, sur le Pôle BD. A l’achat d’un des albums d’Olivier Ledroit, vous recevrez en cadeau un ex-libris (le vendredi et le samedi) et si votre costume est sélectionné par les auteurs, vous recevrez un bulletin de participation à remplir et à remettre au stand info Trolls & Légendes.

Les auteurs procéderont au tirage au sort vers 17h00. Les vainqueurs seront avertis via micro et devront se rendre sur le stand info de Trolls & Légendes. Leur cadeau leur sera remis des mains mêmes des auteurs.

 

Descriptif du concours Glénat

Cosplays de la série Wika.

 Cette animation sera organisée par tirage au sort et il y aura 2 gagnants, catégorie homme et catégorie femme.

Comment ça fonctionne ?

Le concours se déroulera le samedi sur le pôle BD.

Toute personne voulant participer à ce concours devra être costumée et se rendra sur le stand du libraire BD, achètera un album au choix d’Olivier Ledroit, recevra un ex-libris gratuit d’office de Ledroit et va attendre son tour dans la file de l’auteur. Si son costume plait à Olivier Ledroit et Thomas Day, cette personne reçoit un bulletin de participation.

Vers 16h00, clôture du concours.

Vers 17h00, tirage au sort et attribution des lots au stand info.

Les lots consistent en 2 Tirage de Tête du 1er volume de « Wika ». Valeur : 80 euros pièce.

Bonne chance à tous ! 

Cadeau ! 

Lors de votre visite à Trolls & Légendes, Les Editions Dragaud vous offriront gratuitement la version numérique du Tome 1 de la série Barracuda... 

Passez sur le stand du libraire avec votre smartphone ! Vous obtiendrez ainsi le précieux Sésame... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Système Dédicaces

  • Le stand du libraire ouvre en même temps que le Festival.
  • Un ticket dédicace est indispensable pour l'obtention d'un dessin. Ce ticket sera obtenu à l'achat d'un album au choix à la librairie partenaire du Festival
  • Vous recevez un ticket d'un auteur au choix à l'achat d'un album au choix et, par auteur, un seul ticket par personne. Il sera remis deux tickets dédicace MAXIMUM par visiteur et par passage au stand du libraire.
  • Si une personne désire une seconde dédicace d’un même auteur, la personne doit impérativement avoir un second ticket et repasser par le libraire.
  • Les tickets sont numérotés et identifiés avec le nom de l’auteur. De plus, chaque jour ils auront une couleur différente.
  • L’ordre de passage aux dédicaces est l’ordre chronologique d’arrivée dans la file.
  • Les dédicaces sur feuille blanche ou livre d’or ne sont pas autorisées.
  • Il est interdit de déposer son sac pour réserver sa place. Tous les sacs « seuls » seront enlevés par les organisateurs et déposés au stand info. Les organisateurs ne sont pas responsables des dégâts occasionnés aux sacs abandonnés. Tous les sacs non repris à la clôture du festival seront remis à la Police.
  • Les organisateurs ne sont pas responsables des désistements de dernières minutes ou des retards éventuels des auteurs.

Partagez cette page avec vos amis

Cliquez sur l'image pour plus de détail